Le Blog Escapades
A chacun son escapade, laissez-vous inspirer

A la découverte du gouffre d'Esparros et des retables des églises du Haut Adour

Cultuel / Culturel
Maison des Ferrère - Antist - Excursion au départ de Lourdes

Tour à tour romaines, wisigothes, musulmanes ou encore cathares, les Pyrénées ont connu bien des Hommes et leurs religions. Mythologie et folklores tenaces se sont aussi mêlés au christianisme. Eglises, chapelles et arts religieux font partie du voyage dans les Hautes-Pyrénées ! A vous d’en découvrir les mille et un trésors.

Nous vous proposons de découvrir les paysages méconnus des Baronnies en commençant par un véritable joyau souterrain, œuvre de la nature : le gouffre d’Esparros. Le temps d’une visite, admirez les stalactites, stalagmites, les cristaux et autres concrétions dans ce jardin minéral. 

Poursuivez votre périple en vous arrêtant au village de Sarrancolin. Nichée au cœur de ce petit bourg médiéval fortifié, l’église Saint- Ebons fut édifiée entre le XIème et XIIème siècle et présente la spécificité d’avoir un plan en croix grecque, un clocher carré imposant et un chœur du XVème siècle.

Continuez ensuite votre route vers le col d’Aspin par Arreau pour descendre vers la vallée de Campan (ou bien revenez à Lourdes après avoir traversé Bagnères-de-Bigorre).

L’Adour, ce fleuve qui va embrasser la Nive à Bayonne, prend d’abord sa source en pays bigourdan, dans la vallée de Campan. Dans cette vallée comme dans les autres vallées pyrénéennes, le christianisme est partout présent, égrenant ses chapelets de chapelles, églises, oratoires et piéta à flanc de montagnes. Trois générations de sculpteurs les connaissent bien, il s’agit de la célèbre famille Ferrère.

Alors que Paris, la faiseuse de modes est bien éloignée de ce petit coin de montagne, Jean Ferrère, dit Jean 1er, commence ses créations baroques, alors très prisées. Dès 1647 dans son atelier tout neuf, il œuvre pour embellir les églises de sa vallée. Plus tard, son fils Marc prendra le relais. De retables en tabernacles, des chaires aux lutrins, les édifices religieux, quoique parfois austères vus de l’extérieur, deviennent des trésors dorés après le passage des Ferrère. Ce sont ensuite les deux fils de Marc, Jean II et Dominique qui perpétuent le savoir-faire familial, innovant au passage avec l’incrustation du marbre au sein du bois doré de leurs réalisations ou des baldaquins. Illustrons maintenant leur art au bord des chemins de la vallée du Haut-Adour.

Maison des Ferrère Eglise de Baudéan

Campan, à l’ombre des pentes du Pic du Midi de Bigorre, abrite trois églises. Deux sont inscrites aux Monuments Historiques, et c’est la plus ancienne qui va porter en elle, tout particulièrement, la marque de Marc Ferrère. Saint Jean-Baptiste de Campan a été construite au XVIème siècle et abrite depuis 1700 un retable baroque doré, aux colonnes torsadées de végétation. Deux statues se situent de chaque côté de ce triptyque avec, en son centre, un tableau.

Village Haut Adour

Descendons au prochain village, celui de Beaudéan. Ici, en l’église Saint-Martin datant du XVIème siècle, vous pouvez à nouveau observer le travail de Marc Ferrère. Plus bas, au village d’Asté où se trouvait jadis l’atelier familial, vous serez accueilli à la Maison des Ferrère et du baroque pyrénéen. Visiter l’église Saint-Saturnin qui bénéficie du coup de main de Jean II. Le petit village pyrénéen a été, au XVIIIème siècle, un centre de création artistique : menuisiers, sculpteurs, doreurs… des talents qui ont dépassé les frontières de la Bigorre. Il vous faudra reprendre la route vers Lourdes, traverser Bagnères-de-Bigorre et arriver au village de Pouzac pour admirer l’œuvre du père fondateur, Jean Ier, en l’église Saint-Saturnin. Le retable baroque du XVIIème siècle y est monumental sous une voûte de bois représentant un ciel étoilé.

PROGRAMME

9h : départ de Lourdes vers Esparros

10h : arrivée à Esparros. Visite du gouffre.

11h : départ pour Sarrancolin

11h30 : arrivée à Sarrancolin. Visite de l'église Saint Ebons puis déjeuner dans un restaurant du village.

13h30: départ pour Campan

14h30 : arrivée à Campan. Visite du village et de l'église.

15h30 : arrivée à Baudéan. Visite de l'église.

16h00 : arrivée à Asté. Visite de la Maison des Ferrère et du Baroque Pyrénéen puis de l'église.

17h15 : arrivée à Pouzac. Visite de l'église Saint Saturnin.

18h30 : retour à Lourdes

PRATIQUE

Lourdes > Campan : 28 km

- stationnement bus et voitures au village même

- Campan >Baudéan : 2 km

- stationnement bus et voitures au village même

- Beaudéan >Asté : 2 km

- stationnement bus et voitures au village même

- Asté>Pouzac : 7 km

- stationnement bus et voitures au village même

- Pouzac> Lourdes : 20 km

 

Extension après-midi :

- Pouzac>Esparros : 27 km

- stationnement bus et voitures au village

- Esparros> Sarrancolin : 14 km

- stationnement bus et voitures au village

- Sarrancolin > Arreau > col d’Aspin>Bagnères de Bigorre > Lourdes : 68 km

(2h environ ou raccourci par l’autoroute en 1h).

 

Maison des frères Ferrère et du Baroque Pyrénéen : 16 rue de l’église – 65200 Asté

05 62 91 61 28

Groupes visites sur réservation toute l’année.

Ouvert du 1er juin au 14 juillet et du 16 août au 30 septembre les mercredis et dimanches de 13h à 18h.

Ouvert du 14 juillet au 15 août du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

 

Eglises : Visites guidées possibles en juillet/ août et 2 premières semaines de septembre, à partir de 15h et au prix de 5€. Visites assurées par La maison des Ferrère et du Baroque Pyrénéen, se renseigner au 05 62 91 61 28 ou au 06 16 66 04 90

 

Gouffre d’Esparros :

  • Du 1er juin au 30 septembre : tous les jours 10h-12h / 13h30-17h30

  • Vacances scolaires : 10h-12h/13h30-17h

  • Octobre, février, mars et avril : samedis, dimanches et jours fériés : 10h-12h/13h30-17h

Mercredis : 13h30-17h

  • Mai : samedis, dimanches et jours fériés : 10h-12h/13h30-17h30

Tous les jours de la semaine 13h30-17h30

Réservation fortement conseillée toute l’année et indispensable en juin, juillet et août.

 

Eglise de Sarrancolin ouverte tous les jours.

Télécharger l'itinéraire A la découverte du gouffre d'Esparros et des retables des églises du Haut-Adour
Laisser un commentaire